UNITED NATIONS HUMAN RIGHTS COUNCIL - 46TH SESSION

Déclaration du Royaume des Pays-Bas

Dialogue interactif avec la commission d’enquête sur le Burundi

Madame la Présidente,

Nous nous alignons sur la déclaration de l'Union européenne.

Les Pays-Bas saluent le Président Evariste Ndayishimiye pour son esprit de dialogue. Cela a contribué à renouveler l’engagement entre le gouvernement burundais et la communauté internationale.

Les Pays-Bas restent préoccupés par la situation des droits de l’homme au Burundi et constatent que la Commission d’enquête fait état dans son dernier rapport de nombreux cas d’arrestations et détentions arbitraires, de tortures et mauvais traitements, de viols et abus sexuels ainsi que de violations des libertés civiles fondamentales.

Nous applaudissons les mesures déjà prises par le gouvernement du Burundi en vue de renforcer le rôle des médias dans la société. Les Pays-Bas sont des partenaires de longue date du Burundi et se tiennent prêts à coopérer avec son Président à la concrétisation de cette vision.

Nous remercions la Commission d’enquête pour son compte rendu oral. Nous espérons que les recommandations de la Commission inciteront le gouvernement à se fixer de hautes ambitions dans son engagement à améliorer le bien-être de la population burundaise.

Madame la Présidente, mesdames et messieurs les membres de commission d’enquête,

Quelles réformes prioritaires dans le domaine de la justice le gouvernement burundais propose-t-il pour mieux lutter contre l’impunité ?

Merci.